Société
L’ acteur clé de la société civile togolaise , Orphé Adom, plus que jamais engagé pour l’épanouissement des populations
jeudi 11 octobre 2018,

Votre journal klinklin, il y a quelque temps, l’avait désigné l’image de tout un mois, une distinction de toute la rédaction du canard en ligne accordée à certaines personnalités jouant un rôle d’envergure et impactant positivement la vie de l’homme dans la société. Depuis, à travers ses faits et gestes, le temps nous donne raison. L’homme qu’il convient de qualifier d’icône de la société civile togolaise continue dans sa lancée d’oeuvrer pour les femmes, les hommes et les enfants (et surtout les jeunes) partout au Togo et hors des frontières nationales en vue de leur épanouissement.

Après près de 30 ans passé au Plat-pays et rentré au Togo, sa patrie, en 2017, eu égard aux mutations profondes que ce dernier connaît, Orphé Adom, personnage sans prétention, perspicace et toujours attentif à ses interlocuteurs ne déroge pas à ses principes : faire de la société civile togolaise un cadre débarrassé de toute considération politique oeuvrant singulièrement pour l’épanouissement des populations.

Du 5 septembre au 5 du mois courant, le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD), dont il est le vice-président et le coordonnateur national, a organisé avec ses partenaires "le mois de la diaspora", la 1ère édition. Comme annoncé lors d’une conférence de presse le 6 juillet dernier à Lomé, cette initiative placée sous le thème : " Emigration, décentralisation et opportunités de développement" a tenu ses promesses.

Ainsi, durant un mois Orphé Adom et les siens ont sillonné toute l’étendue du territoire national dans l’optique d’aider les populations et principalement les jeunes pour leur autonomisation.

Le bilan de cette édition, à en croire les organes et agences de presse qui l’ont couverte est globalement positif. C’est ce qu’a d’ailleurs reconnu M. Adom lors d’une rencontre avec les professionnels des médias . « Ce mois a permis de mettre ensemble, les compétences de la diaspora en vue de la réalisation des projets. Nous avons atteint l’objectif que nous nous étions fixé, car le 5 septembre dernier après le lancement, nous nous sommes dit que nous allons parcourir le pays et aller jusqu’à Cinkassé et revenir à Lomé. Nous avions comme cible au départ, 3000 jeunes. Aujourd’hui, le chiffre est porté à 5000. Nous avons des raisons d’être satisfait », a-t-il précisé à cette occasion.

L’homme ayant longtemps séjourné au royaume de Philippe de Belgique, espérons qu’avec ses expériences et de concert avec les partenaires au développement du CJD, les fruits de cette 1ère édition du mois de la diaspora ne manqueront pas de tomber dans un futur proche.

Céphas Le Vert

© Klinklin.info - Mentions légales | Contacts | Régie Publicitaire

Journal d'information en ligne, Klinklin.info offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la santé) sur Klinklin.info, le site de news leader de la presse togolaise en ligne.