Politique
Crise au Togo / La panacée ne viendra pas de l’extérieur / Editorial de Céphas Le Vert
vendredi 9 novembre 2018,

Il urge d’expliquer davantage certains sujets sur les convulsions politiques que le Togo connaît et qui ne sont pas bien compris par quelques esprits, même, ceux-là qui passent pour des illuminés.

En référence à la facilitation des antagonismes qui agitent le Landerneau politique national et au-delà à savoir le giron socioéconomique, les populations ne doivent pas, en réalité, espérer que les présidents-facilitateurs Alpha Condé et Akuffo Addo, le premier de la Guinée et le second du Ghana, constitueraient un commando qui pourrait décider de façon cavalière à la place des Togolais comme des potentats et des despotes agissent vis-a-vis de leurs administrés. Ce sont des hommes d’État qui, en concertation avec les autorités togolaises et des autres dirigeants de la CEDEAO, ont été chargés de faire ce qui est en leur pouvoir pour amener les protagonistes des remous qui martyrisent le peuple togolais à s’évertuer d’enterrer la hache des rififis et autres divergences de vue. Ces deux chefs d’État ne peuvent rien faire au Togo si les animateurs du microcosme politique national ne font pas preuve de responsabilité dans leur conduite en cherchant à se faire réciproquement des concessions. C’est à partir du moments où les numéros uns ghanéen et guinéen verront que les acteurs togolais s’acceptent et tentent de travailler ensemble qu’ils se déploieront de faire de leur possible pour les exhorter à aller de l’avant. Ces deux médiateurs n’ont aucune marge de manœuvre pour dicter aux Togolais la voie à suivre.

Une question au passage. Depuis que Boko Haram fait gicler, à flot et en pagaille, le sang des paisibles innocentes populations au Nigeria, la CEDEAO ou un groupe de nations de cette aire de la planète qu’est l’Afrique de l’ouest a-t-il une fois pris l’initiative d’indiquer aux politiques nigérians la formule à appliquer pour saborder ce groupuscule terroriste avec ses rafles et ses actions bestiales qui s’exportent d’ailleurs hors des frontières nigérianes ? La réponse est un non bien nourri ! Bien que les hauts responsables des pays de la région s’alarment de ce qui se passent au pays du général Gowon et du prix Nobel de la littérature Wolé Soyinka, c’est le statu quo total. Les forces du mal y font régner la terreur, les ténèbres s’abattent et ostensiblement, le bout du tunnel n’est , hélas, pas pour le jour suivant.

Les politiciens togolais et surtout leur proie facile à mettre dans la gibecière que sont les populations, singulièrement, celles qui par ignorance ou par un refus systématique de regarder de face la réalité et de l’accepter ainsi tout en cherchant les voies et moyens en vue de bonifier la situation du pays doivent se départir des idées figées qui ne font que le jeu de l’immobilisme et de ses acolytes que sont le sous-développement et alliés : conflits insipides, calomnies, mauvaise gouvernance, corruption, mise à mal de la paix civile etc. Pour la gouverne de tous. Longtemps , certains ont pensé et cru viscéralement qu’une puissance africaine ou occidentale serait tentée de contraindre les acteurs du marigot politique togolais à s’entendre, qu’ils le veuillent où non. Qu’ils se détrompent. Ils se fourvoient copieusement, sans compter, inutilement et pour des prunes. Jetez un regard rétrospectif sur l’histoire moderne des pays de l’ONU. Les nations qui ont connu ce sort traversaient des moments foncièrement particuliers. Et l’interventionnisme était le remède approprié. Le Togo ne présente aucun critère de ces pays. Chaque jour, bien que tout n’est pas rose, le paisible peuple vaque à ses occupations, les étrangers vont et viennent. C’est pratiquement l’insouciance. Alors que ces Etats à qui on prête faussement la volonté d’être animés par une quelconque velléité interventionniste subissent les pires cauchemars mais aussi et surtout leurs gouvernants sont malmenés par des problèmes personnels qui les conduisent, tristement , à battre des records d’impopularité.

Céphas Le Vert

© Klinklin.info - Mentions légales | Contacts | Régie Publicitaire

Journal d'information en ligne, Klinklin.info offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la santé) sur Klinklin.info, le site de news leader de la presse togolaise en ligne.